Rare ensemble mobilier Néo-gothique

Estimation : 4 000/6 000 €

Prix de vente : 7 500 €

L'avis de l'expert sur cette oeuvre : "Au vu de la grande qualité d’exécution et de la très belle serrure déportée au centre de l'abattant du secrétaire, il s'agit très certainement d'une commande spéciale passée dans le cadre d'un décor intérieur complet. Il éxiste peu d'exemples aussi beaux de ce courant historiciste qui n'a duré que quelques années." 

 

Ensemble de mobilier de chambre de style néo-gothique d'époque Restauration en placage de palissandre et marqueterie de filets de houx sur bâti de chêne, composé d'un secrétaire à abattant, une commode à ventaux et un chevet. 

 

  • Secrétaire droit ouvrant par un tiroir en partie haute, un abattant à contrepoids en partie médiane richement marqueté d'une large rosace au centre de laquelle se trouve l'entrée de serrure actionnant un mécanisme déporté à trois pennes. Il découvre un riche théâtre à fond de glace, dissimulant sept tiroirs, rythmé de quatre séries de doubles colonnettes supportant une arcature ajourée et marquetée, et reposant sur des bases alternées de degrés. Il ouvre également par deux ventaux en partie basse découvrant trois tiroirs  marquetés. Montants à colonnettes engagées marquetées au niveau du chapiteau et de la base. Dessus de marbre blanc.
  • Commode de forme rectangulaire ouvrant par deux ventaux en façade, richement marquetés d'une série de façades gothiques idéalisées. Montants à colonnettes engagées et marquetées. Dessus de marbre blanc.
  • Chevet marqueté toutes faces, ouvrant par un tiroir en partie haute et une porte marquetée d'une rosace en façade. Montants à colonnettes engagée et dessus de marbre blanc.

Serrures estampillés Kolb.

Vers 1830. 

Quelques accidents et manques au placage.

Cet ensemble fut probablement une commande spéciale pour un intérieur coordonné.

Les serrures sont estampillées Kolb, et l'originalité de celle du secrétaire indique une production de qualité supérieure. Les exemples de serrures portant la marque de Kolb ne sont pas nombreux mais sont des oeuvres de grande qualité. Il avait son atelier au 17 de la rue St Nicolas à Paris.

On sait quà l'exposition de 1834, les ébèneistes  Claës et Baudry ont présenté des meubles de style cathédrale qui ont frappé les critiques de l'époque : "Qu'est-ce par exemple que ces cathédrales dessinées par MM Baudry et Claës qui ont eu la singulière pensée d'orner des formes planes et rectangulaires avec des dessins où le gothique étale ses courbes les plus aériennes et les plus compliquées?"

Exemples comparatifs en ventes publiques : 

- Pierre Berger & Associés, Vente de la collection Pierre-Yves le Diberder, Paris, 14 octobre 2016, un bureau estampillé Fischer avait les serrures estampillées par Kolb.

- Coutau-Bégarie, 28 mai 2001, lot n° 112, un ensemble approchant, bien que sensiblement plus simple, attribué à Jean-José Caron.