Ecole Française du XIXème siècle

Estimation : 300/400 €

Prix de vente : 27 450 €

Thémis protégeant le faible et Thémis s'apprêtant à châtier les crimes de hommes.

Deux huiles sur toile, esquisses pour des projets de plafond (probablement de palais de Justice).

Portent une étiquette marquée 8 en bas à droite pour l'une et 9 en bas à gauche pour l'autre.

Sur leur chässis d'origine.

Dim : 46 X 55 cm.

Enfoncements, manques, percements, lacunes et soulèvement de la couche picturale.

La titanide Thémis est la soeur de Cronos, seconde épouse de Zeus et mère des Moires. 

Elle préside à la Justice et l'équité ainsi qu'au respect des lois fondamentales.

Armée d'un glaive, elle poursuit le crime avec Némésis, symbolisant la juste colère.

Dans la composition N° 8, elle protège le faible mortel de la force d'Hercule et d'Héra.

Dans la composition n° 9, elle reçoit la plainte ou la dénonciation d'un crime et s'appprête à porter le châtiment avec son glaive. 

Elle porte bien sûr sa balance, bien que repliée.

Bien que ces deux toiles soient dans un état de conservation dégradé, la qualité de la composition des scènes fait preuve d'une grande maîtrise. Elle évoque les travaux de grandes mains telles que Chassériau ou Delacroix qui orna le plafond du Palais Bourbon à Paris.