François Raoul LARCHE (1860-1912)

Estimation : 10 000/15 000 €

Prix de vente : 18 300 €

François Raoul LARCHE (1860-1912)

Le chant des sirènes

Rare épreuve en bronze à la cire perdue à patine brun-vert signée Raoul LARCHE sur le rocher, marqué Susse Frères éditeurs Paris en creux, marqué en creux cire perdue, remarqué sur l'arrière du cachet pastille Susse, et gravé en creux :" Pièce numérotée N°1".

Dim : H 48, L 61, P 27,5 cm.

Notre pièce est rare dans la production de Raoul Larche qui travaillait essentiellement avec le fondeur Siot-Decauville. A notre connaissance, seules deux autres pièces, complémentaires de notre modèle ont été présentées sur le marché : un plâtre préparatoire, qui compte une sirène en plus (vente Pomez, Troyes, Samedi 23 mars 2013, lot n° 96), et une épreuve à la cire perdue non numérotée (Galerie Hassan, Paris).

Elle s'incrit dans la veine de son surtout de table, La mer, notamment conservé au musée d'Orsay (OAO 214.215.216), réalisé vers 1894.

L'artiste représente le moment tragique où le marin naufragé, échoué sur un rocher s'apprête à succomber au chant des trois sirènes qui l'entreprennent, perdant tout espoir de salut. Le bronze, laissé sans ciselure, donne l'impression que le sujet émerge litéralement de la matière, et peut à tout instant y retourner et disparaître.